Les disciples de Jésus répandent la bonne nouvelle

Le Don de le Saint-Esprit

Pendant les quarante jours où Jésus apparut à ses disciples après sa résurrection, il leur dit de ne pas quitter Jérusalem jusqu'à ce qu'ils aient reçu le don du Saint-Esprit qui leur avait été promis. (Jean 14:16) Dans le deuxième chapitre du livre des Actes, nous avons lu l'histoire des disciples de Jésus, qui firent exactement comme il leur avait dit: ils s'étaient tous rassemblés quand, tout à coup, ils entendirent un rugissement puissant, comme un vent violent s'engouffrant dans la maison où ils séjournaient. Ils virent sur chacun d'eux ce qui semblait être des flammes! C'est à ce moment que chacun d'eux fut rempli par le Saint-Esprit.

Avec l'entrée en eux du Saint-Esprit, ils commencèrent à parler dans différentes langues. (Actes 2:4)

Au même moment où les disciples de Jésus étaient remplis par l'Esprit, des milliers de personnes proenant des pays environnant Israël étaient à Jérusalem pour célébrer l'une des fêtes juives (vous pouvez lire une liste de ces pays dans Actes 2:8-11). Miraculeusement, chacun de ces visiteurs put entendre les disciples de Jésus raconter la bonne nouvelle du salut par Jésus-Christ dans sa propre langue!

Le disciple Pierre donna un discours particulièrement émouvant annonçant que Jésus, crucifié malgré son innocence, était le Fils de Dieu. Il annonça à la foule que le salut du péché passait par Jésus. Tant de gens dans la foule furent émus par les paroles de Pierre que ce jour-là, plus de 3 000 personnes acceptèrent Jésus comme le Messie et leur sauveur!




Ce jour marque le début de l'église chrétienne; pensez à tous ces nouveaux croyants qui rentrèrent dans leurs pays d'origine et racontèrent à leurs amis et à leur famille le salut par Jésus! Le nombre de personnes qui suivaient «la voie,» comme l'église fut d'abord appelée, commença à croître rapidement partout au Moyen-Orient et en Europe méditerranéenne. Le livre des Actes raconte comment les disciples de Jésus répandirent la bonne nouvelle du salut.









Conversion et Persécution

Rappelez-vous que c'est à Jérusalem que les disciples furent remplis du Saint-Esprit, et c'est à Jérusalem même où parler aux gens de Jésus était le plus mal vu; après tout, c'est là que Jésus avait été crucifié. La persécution par les dirigeants juifs qui avaient assassiné Jésus se concentrait désormais sur le groupe nouveau et grandissant des disciples de Jésus

Étienne, un prédicateur très franc, fut le premier disciple de la voie à mourir pour avoir prêché l'Évangile. (Actes 6:8-15)







Une Conversion Spectaculaire

Outre Caïphe et les autres prêtres ayant participé au simulacre de procès de Jésus, il y avait un autre Juif zélé qui semblait s'être donné pour mission d'éliminer tous les disciples de Jésus. Cet homme s'appelait Saül de Tarse.

Saül avait demandé et reçu la permission des prêtres du temple de Jérusalem de rassembler et emprisonner tous les Juifs croyant en La Voie qu'il pouvait trouver.

Saül était en route vers la ville de Damas pour chercher des croyants en Jésus dans la synagogue, quand une lumière venue du ciel brilla autour de lui. Il tomba au sol et entendit une voix lui demander: «Saül, pourquoi me persécutes-tu?» (Actes 9:1-19)

«Qui es-tu?» demanda Paul. C'était Jésus lui-même qui parlait à Saül. Dieu avait choisi Saül pour répandre partout la bonne nouvelle de Jésus-Christ aux gentils (les personnes non juives). (Actes 9)

Lorsque les disciples de Jésus juifs apprirent que Saül était devenu un croyant en La Voie, ils n'en crurent pas leur oreilles! Sa transformation d'un de leurs pires persécuteurs en l'un de leurs prédicateurs les plus éloquents était simplement incroyable. Beaucoup de temps passa avant que les croyants juifs aient vraiment confiance en la conversion de Saül. Ils le craignaient encore pour tout ce qu'il avait fait par le passé.

Lorsque Saül commença son ministère de prédication parmi les gentils, il se mit à utiliser la forme romaine de son nom: Paul. (Saül était la forme juive de son nom.)


Paul parcourut des milliers de kilomètres pour répandre l'Évangile de Jésus. Vous pouvez lire ses voyages dans le livre des Actes (Actes 11:25-Actes 28). Il a lui-même subi des persécutions en raison de sa prédication et son enseignement sur Jésus. Il fut arrêté et emprisonné à Rome. C'est pendant son emprisonnement que Paul écrivit plusieurs des épîtres aux églises éparpillées en Europe, épîtres qui sont rassemblées dans le Nouveau Testament. Grâce à la conversion de Paul, nous avons des écritures qui offrent instructions, encouragement, espoir et assurance aux disciples de Jésus. Lire les épîtres de Paul, c'est apprendre à vivre en tant que disciple de Jésus.